Un nouveau départ pour le Red Star ?

Un nouveau départ pour le Red Star ?

Devant ses supporters, le Red Star a décroché sa première victoire de la saison face à Concarneau, 2-0, et quitte la zone rouge. Des progrès ont été entrevus du côté des hommes de Vincent Bordot. Assez pour se rassurer ?

Le doigt pointé vers la tribune Rino della Negra, Damien Durand embrasse rageusement l’écusson à l’Étoile Rouge. Sa frappe à ras-de-terre vient de tromper Vincent Viot dans les ultimes minutes de la rencontre. La victoire 2-0 est scellée. L’attaquant du Red Star, accompagné de ses coéquipiers, exulte sous les traditionnels jets de bière de la centaine de supporters présents ce vendredi.

Le changement c’est maintenant

Ce succès maîtrisé fait le plus grand bien aux joueurs franciliens. Dix-huitièmes et derniers de National – avec deux matchs en retard – à l’entame de cette 7ème journée, ils étaient toujours à la recherche de leur premier succès. Mis sous pression par les mauvais résultats, Vincent Bordot se savait attendu au tournant face à Concarneau. Des choix forts avaient été tranchés par le coach audonien en ce qui concerne les hommes et le dispositif tactique alignés. Jimmy Roye, capitaine de la saison passée, avait été laissé sur le banc, tandis que les deux recrues Pollet et De Almeida ont été mises à la disposition de la réserve. Mais le vrai changement concerne la réorganisation tactique du Red Star. Habitué depuis le début de la saison à évoluer dans un 3-4-3 qui n’a pas porté ses fruits, Bordot a changé son fusil d’épaule ce vendredi en revenant à un 4-3-3 plus classique.

Soir de première pour Benjamin Gomel

Le changement de dispositif tactique a également permis de trouver des circuits de passes qui ont mis en lumière les deux ailiers Benjamin Gomel et Damien Durand. Extrêmement complémentaire, l’association Sivis – Michel – Gomel a eu tendance à faire basculer le jeu à droite en première mi-temps. D’ailleurs, Benjamin Gomel est l’une des satisfactions de la soirée. Recruté il y a trois semaines en provenance de la réserve lensoise, le jeune attaquant s’est montré à son avantage face à Concarneau. Contrairement à sa première sortie sous le maillot de l’Étoile Rouge, le nordiste a été juste techniquement et combatif dans l’état d’esprit. Sûrement davantage en jambe, il a souvent permuté avec Diego Michel pour faire parler sa vision de jeu au poste de milieu relayeur. Après un but refusé pour une faute peu évidente (29’), Benjamin Gomel a repris un centre de Durand pour ouvrir le score juste avant la mi-temps. Un soulagement pour les Vert et Blanc qui tenaient le ballon mais se procuraient trop peu de situations dangereuses.

Damien Durand le détonateur

Galvanisés par cette ouverture du score, les partenaires du capitaine Édouard Daillet ont eu plusieurs fois l’occasion de creuser l’écart en seconde période… sans succès. Serein de bout en bout, le Red Star a attendu la toute fin de la rencontre pour définitivement tuer le suspens grâce à la nouvelle coqueluche du stade Bauer, Damien Durand (2-0, 89’) ! Moins esseulé offensivement qu’à l’accoutumé, l’ancien attaquant de Sainte-Geneviève a été – à nouveau – très en vu sur le terrain. Avec un but, une passe décisive et un face-à-face manqué de peu, Durand confirme qu’il est l’arme offensive numéro un de ce début de saison. Les supporters ne s’y trompent pas. À plusieurs reprises, pendant et après la rencontre, le nom de Durand a été scandé par la Rino.

Une saison enfin lancée ?

Les pistes d’amélioration sont encore nombreuses pour Vincent Bordot et son staff mais ce premier succès de la saison a de quoi leur mettre un peu de baume au coeur. Le Red Star n’avait plus connu les trois points depuis février dernier et un succès à domicile contre Laval, 1-0. C’est d’ailleurs sur la pelouse du leader lavalois que les audoniens se déplaceront la semaine prochaine pour confirmer les progrès entrevus vendredi soir.

FootFrancilien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *