Sainte-Geneviève : Du spectacle et une qualif’ sur le fil du rasoir !

Sainte-Geneviève : Du spectacle et une qualif’ sur le fil du rasoir !

Au bout du suspens, l’équipe de Sainte-Geneviève a validé son ticket pour le 6ème tour de la Coupe de France grâce à son succès 4-3 face à une valeureuse équipe d’Ivry (N3).

Le staff de Sainte-Geneviève et les spectateurs exultent à l’unisson. Dans le temps additionnel de la rencontre, Mahamadou Konté vient de pousser le ballon au fond des filets d’Anis Derkaoui. Ses coéquipiers se ruent sur lui. Le milieu de terrain essonnien vient d’offrir in-extremis la qualification à son équipe. Le soulagement est grand… mais que ce fût dur !

Ce 5ème tour de Coupe de France avait tout d’un match piège pour les homme d’Emmanuel Dorado. Dans une mauvaise passe en championnat de N2 – trois défaites, dont deux à relativiser face aux ogres Sedan et Bastia – Sainte-Geneviève avait pour objectif de relancer la machine face à l’US Ivry. Une solide équipe de N3 qui vise la promotion à l’échelon supérieur. Contrairement au tour précédant face à l’US Palaiseau (2-0, R2), le statut de favoris et la marge d’erreur sont considérablement réduits pour les coéquipiers de Frédéric Hébert. C’est d’ailleurs ce que les spectateurs vont constater tout au long de la rencontre.

©SGS Football

Dès l’entame du match, les génovéfains sont cueillis à froid par une équipe d’Ivry sans complexe. Très tranchants offensivement, les Val-de-Marnais vont profiter des largesses défensives des locaux pour joliment ouvrir le score (3′), puis inscrire un second but par Sabri Saïd (30′). Mené 2-0 à la demi-heure de jeu, Sainte-Geneviève déjoue totalement. Fébrile défensivement, les Essonniens vont s’en remettre à Quentin Barcelo. Sur le front de l’attaque, le solide avant centre de SGS se démène et va rapidement réduire l’écart (1-2, 33′). Rugueux dans les duels, Barcelo sonne la révolte des pensionnaires de N2.

©SGS Football

Passée en 4-2-3-1 après l’entrée prématurée de Nsiete en lieu et place de Lumon (15′), Sainte-Geneviève se montre un peu plus entreprenante. Les Essoniens inscrivent deux buts coup-sur-coup… refusés pour position de hors-jeu. Mais le tournant du match survient lorsque Mahamadou Konte provoque l’expulsion d’un défenseur central d’Ivry juste avant la mi-temps (42′). Alors que le milieu de terrain de Sainte-Geneviève filait vers le but, il est accroché à l’entrée de la surface par Mehdi Hamelin. Le rouge est logique. Une poignée de minutes plus tard, une erreur de relance du gardien Anis Derkaoui offre l’égalisation à Arsène Nsiete (2-2, 45’+2). En supériorité numérique, Sainte-Geneviève va dicté logiquement les débats en début de seconde période. Très percutant sur son côté droit, Benjamin Basse voit sa frappe fuir le cadre, à la suite d’un bel enchaînement dans la surface (73′). Puis c’est au tour de Marvyn Belliard de s’illustrer. Le meilleur buteur génovéfain, trompe la vigilance du portier d’Ivry d’une belle frappe excentrée côté gauche (3-2, 76′). En reprenant les commandes à un quart d’heure du terme de la rencontre, Sainte-Geneviève-des-Bois pensait avoir fait le plus gros du chemin.

©SGS Football

C’est sans compter sur la pugnacité des Ivryens. Très bien organisé en 4-4-1, les joueurs de N3 n’hésite pas à se projeter rapidement vers l’avant à la récupération du ballon. Plusieurs fois au cours de la seconde mi-temps, Ivry s’est servi de la vitesse balle au pied d’Olivier-Pierre Dionga pour semer le doute dans la défense de Sainte-Geneviève. À 7 minutes du terme, Fernandez égalise pour Ivry contre toute attente (3-3). Les joueurs de N3 pensent alors tenir les prolongations… jusque dans les dernières minutes du temps additionnel. Moment choisi par le milieu Konté pour tromper le gardien d’Ivry pour la 4ème fois de la soirée et délivrer Sainte-Geneviève.

Outre la qualification et la ribambelle de buts proposée, cette victoire n’est par rassurante pour Sainte-Geneviève dans l’optique du championnat. Les Essonniens ont semblé subir les évènements et l’extrême friabilité défensive a failli coûter cher face à une équipe réduit à 10 durant la moitié de la rencontre. Titulaire pour la deuxième fois de l’année en Coupe de France, Laurent Petchy, tout comme son homologue d’Ivry, ne s’est pas montré à son avantage. Actuellement 8ème de son groupe de National 2, Sainte-Geneviève aura l’occasion de confirmer cette qualification lors de la réception du voisin drancéen la semaine prochaine. 

FootFrancilien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *